Sur quels moteurs de recherche référencer son site en Belgique ?

Jusqu’à ce jour, Google a toujours régné en maître dans le monde des moteurs de recherche. Après tout, il est vrai que Google est souvent notre premier réflexe pour effectuer une recherche sur le web. Pourtant, il existe d’autres alternatives sur lesquelles il pourrait également être bénéfique de se positionner pour son optimiser son référencement. Il apparaît alors légitime de se poser la question : Sur quels moteurs de recherche en Belgique est-il intéressant de référencer son site ? Ou bien encore : Faut-il concentrer ses efforts sur un moteur de recherche ou sur plusieurs pour maximiser ses chances de générer du trafic ?

Grâce à cet article, assistez à la remise des Magritte spéciale moteurs de recherches.

Moteurs de recherche

1e place : Google

Sans surprise, le Magritte du moteur de recherche le plus utilisé en Belgique est décerné à Google. En effet, ce mastodonte domine toujours la recherche sur internet avec presque 95% des parts de marché. Bien que sa part au niveau mondial soit quelque peu inférieure (avec un pourcentage de 72%), l’algorithme garde une position presque hégémonique dans l’univers des moteurs de recherche.

Par contre, notons que ses parts diffèrent sur mobile et sur desktop (bureau). La preuve c’est que, sur ordinateur, le moteur de recherche se retrouve cette année sous les 90%. Pourquoi ? Cela s’explique, entre autres, par le fait que c’est sur ce format que d’autres moteurs de recherche comme Ecosia, DuckDuckGo ou Qwant sont les plus exploités. En revanche, sa part de marché sur mobile est encore plus impressionnante car Google dépasse la barre des 98%.

En bref, il semble que l’algorithme ne compte pas retirer sa couronne de sitôt. Vous recherchez une agence spécialisée en référencement Google ? Local web vous aide à acquérir plus de visites sur votre site grâce au seo ! Contactez notre agence pour en savoir plus

2e place : Bing

La deuxième position est accordée au moteur de recherche Bing mis en place en 2009 par la société Microsoft. Même si ce dernier constitue le principal concurrent de Google, ses parts de marché en Belgique gravitent faiblement autour de 3,58%. C’est donc très loin du moteur de recherche préféré des Belges que les concurrents se répartissent les miettes.

Pourtant, Bing offre exactement les mêmes options que Google. À savoir : la recherche sur le web, la recherche d’images, les actualités, un maps, un outil de traduction, etc. Selon Microsoft, il serait même en mesure d’apporter des résultats plus pertinents en termes d’algorithmes (qualité de recherche pour les internautes). En plus, il est simple à utiliser et offre une expérience utilisateur plus agréable et visuelle grâce à, notamment, un affichage esthétique des images ou vidéos.

Néanmoins, il n’en demeure pas moins que Bing reste le deuxième plus grand moteur de recherche mondial après Google. D’où l’intérêt de ne pas le laisser tomber trop vite pour sa stratégie digitale. 

Chez Local web, nous considérons également Bong dans nos stratégies de référencement. Demandez dès maintenant votre devis gratuit pour grimper dans les résultats Google.

3e place : Ecosia

Tout d’abord, pour concurrencer le numéro 1 absolu du secteur, les moteurs de recherche alternatifs se multiplient. C’est le cas d’Ecosia. Une évolution intéressante car on remarque que, petit à petit, le moteur de recherche vert réussi à s’imposer dans le secteur des moteurs de recherche belges. En effet, si Ecosia n’apparaissait même pas dans le classement belge en 2018, il possède à ce jour 0,91% des parts de marché. Ça confirme que sur internet, les choses bougent très rapidement, quitte à (peut-être) tout faire basculer un jour. Mais bon, pour l’instant, le géant américain n’a bien évidemment aucune frayeur à avoir.

Par ailleurs, Ecosia est un moteur de recherche qui fonctionne comme Google. Sauf qu’il reverse 80% de ses bénéfices à un programme de reforestation dans les pays nécessiteux.

4e place : Yahoo

Avec une part de marché de 0,76% dans le secteur des moteurs de recherche en Belgique, Yahoo! s’octroie la 4ième place auprès de ses cibles belges. Toutefois, on remarque tout de même une baisse par rapport à 2018 où le moteur de recherche dépassait les 1%.

Yahoo! est très complet et propose de nombreuses fonctionnalités dans le but de devenir l’outsider du géant américain. Par exemple, parmi les nombreuses possibilités, on retrouve : une boîte mail, les actualités classées par catégories, les tendances du jour, des achats en ligne, une sélection de contenus pertinents et des jeux. Effectivement, c’est bien plus qu’un simple moteur de recherche. C’est la raison pour laquelle il reste toujours le quatrième outil de recherche avec le plus de notoriété au monde.

5e place : DuckDuckGo

Créé en 2008, DuckDuckGo est un moteur de recherche qui met un point d’honneur à la protection des données personnelles. Il constitue donc une solution plus respectueuse de la vie privée des utilisateurs car leurs données personnelles ne sont pas stockées, leurs requêtes ne sont pas suivies ni enregistrées. Dans le but d’apporter des résultats plus pertinents en fonction des mots clés saisis par les internautes, le moteur de recherche qui ne vous traque pas fait converger des informations venant d’autres sites internet. En outre, DuckDuckGo propose une expérience utilisateur optimale grâce à une interface simplifiée et présentant un minimum d’annonces.

Il capte actuellement 0,41% des parts de marché en Belgique alors qu’il en détenait 0,27% en 2018. Un chiffre qui indique donc une certaine progression au fil des années. Même si DuckDuckGo se retrouve en 5ièmeposition, il vaut sans doute le coup de positionner votre site internet sur celui-ci car il fait tout de même parti du top 5 des moteurs de recherche les plus utilisés en Belgique. C’est donc potentiellement là où se trouvent vos cibles et là où vous pourrez gagner en notoriété. Or, il existe bien d’autres moteurs de recherche dans le monde comme Qwant, Ask, Vinden, Quora, Yandex ou encore Lycos. Mais qui, eux, n’attirent pas tellement l’intention des Belges.

Que faut-il conclure ?

Avant tout, il est important d’être trouvé dans les moteurs de recherche qui ont du potentiel dans le marché sur lequel vous cherchez à vous positionner. Ensuite, pour être visible sur le web, gagner en popularité et générer du trafic, il faut se pourvoir un positionnement sur la première page des résultats de recherche. Ce n’est plus un secret pour les acteurs du webmarketing.

En d’autres termes, pour augmenter votre retour sur investissement ou générer des conversions sur votre e-commerce, il faut avoir un bon référencement sur ces moteurs de recherche.

En fin de compte, c’est le géant Google qui vous fournira probablement le plus de trafic qualifié sur votre site internet. C’est celui qui augmentera votre notoriété dans les algorithmes. Mais aussi celui sur lequel vous devrez référencer votre site internet en priorité. Et ce, que soit en référencement naturel ou en référencement payant. Cependant, cela ne veut pas dire que vous ne devez pas concentrer vos efforts sur d’autres moteurs de recherche qui présentent eux aussi (bien que loin derrière le mastodonte américain) des opportunités sur le marché belge.

Le référencement sur les différents moteurs de recherche prend du temps et devient de plus en plus une expertise. C’est la raison pour laquelle il est souvent préférable de passer par une agence digitale spécialisée en optimisation SEO. Local web est une agence de référencement qui tient à aider ses clients dans la croissance de leur projet web. En effet, notre agence SEO spécialisée en marketing digital maîtrise l’ensemble des piliers indispensables au succès de votre site. Et ce, sur n’importe quel moteur de recherche !

Contactez-nous

Besoin d’un devis ou de plus d’informations ? Contactez notre équipe !

Local web SPRL

Rue du Fossé aux Loups, 11
1000 Bruxelles

Ouvert du lundi au vendredi
De 09h00 à 18h00

+32 2 899 45 44

TVA : BE0685950940